TU ES ICItéléphérique

téléphérique


Historique du mont Faron

Neufs forts du XIXème siècle, un mémorial du débarquement, voulu par le général de Gaulle et qui faillit lui coûter la vie (attentat à la jarre piégée de 1964), un zoo, centre de reproduction réputé de fauves en quasi voie de disparition et de nombreux commerces et restaurants touristiques peuplent son centre. Tout autour, la nature à l’état pur que l’on peut arpenter le long des nombreux sentiers qui la traversent. Un téléphérique, construit dans les années 60, y amènent les moins sportifs et les plus âgés d’entre nous en dévoilant les secrets des villas cossues construites sur ses pentes.

Historique du Téléphérique du Mont Faron

Caractérisques techniques :

- constructeur : HECKEL (POMA s'occupe de la maintenance aujourd'hui)
- type de fonctionnement : va et vient
- saisons d'exploitation : toute l'année (sauf mois de Décembre et de Janvier, plus 2 jours la première semaine de Septembre pour les révisions techniques, fermé tous les lundis sauf mois de Juillet et Août)
- dénivelé : 378 m
- année de construction : 1958 (inauguration en juillet 1959)
- longueur développée : 1437 m
- vitesse d'exploitation : 6 m/s (21,6 Km/h)
- pente maximum : 45%
- débit : 150 personnes/heure

Tout sur le Téléphérique du Mont Faron

Ouais... enfin tout c'est beaucoup, mais déjà on va commencer doucement...

Pour accéder au Mont Faron il existe un téléphérique, mis en service le 12 juin 1959, un des rares que l'on peut trouver en milieu urbain (avec par exemple Barcelone et Rio de Janeiro) et qui permet aux promeneurs, touristes et cyclistes de se déplacer plus facilement.